P1010481.JPG

 

Le principe : « La littérature en liberté »

 

Dans un certain nombre de lieux* où accède un public varié sont disposés des présentoirs contenant des livres mis à la disposition de toute personne ayant envie de les lire. Il lui suffit d’emporter celui qui lui plaît, et après lecture soit de le remettre dans un de ces présentoirs (quel qu’en soit le lieu) ou d’en déposer un autre dont elle souhaite faire partager la lecture.

 

 Si vous aimez lire, vous aimez faire partager vos lectures.

 

Ce dispositif fonctionne sans autre contrôle que la bonne volonté des utilisateurs.

A priori, ces présentoirs ne sont pas prévus pour être « pillés » sans intérêt. Si vous y trouvez l’occasion de lire un livre de, mettons, Véronique Ovaldé, c’est que vous en avez envie. Et si, après lecture, il vous a plu, sans doute aurez-vous envie… soit de le remettre en circuit pour partager ce plaisir, soit peut-être de le garder en pensant à déposer dans un présentoir un autre livre que vous aimez (du même auteur, ou d’un autre) pour participer à l’échange.

 

Un dispositif sans vrai contrôle, en confiance avec les utilisateurs.

 

Les lecteurs sont les seuls responsables de leurs éventuels oublis, même s’il serait dommage que ce dispositif soit une source de « remplissage gratuit des bibliothèques personnelles ». Personne n’est contrôlé, et les commerçants accueillant ces présentoirs ne sont en rien responsables de ce que deviennent les livres déposés chez eux. Il revient à l’association Les Escales de Binic de veiller à ce que les présentoirs ne restent pas vides, en espérant que les utilisateurs contribueront largement à les remplir : merci !

 

*  Présentoirs disponibles à :  Galerie Athéna, Le Chaland qui passe, La Maison de Léa, Couleurs Café, Hôtel de Ville, La Gambille à St Brieuc, L’Estran  (liste évolutive, à compléter) 

 

P1010492.JPG

 

Et hop, c'est aussi simple que ça !

Retour à l'accueil