Trois auteurs au style coup de poing échangeront sur le thème : "Réalité sociale d'aujourd'hui, base du roman noir". Table ronde le samedi 16 mars à 16h à l'Estran avec Nan Aurousseau, Patrick Bard et Dominique Manotti. Les auteurs seront également en dédicace les samedi et dimanche.


Aurousseau Nan (c) F.Mantovani 2008 - presse Bard.P©Hermance Triay 3 DominiqueManotti©PhilippeErard


Petite présentation :

NAN AUROUSSEAU : Vous connaissez ? Non ? Eh bien rattrapons ça ! Le monde des pauvres, des ouvriers, des écorchés de la vie, de ceux qui prennent des chemins de traverse, c’est dur. Mais il n’y a que lui pour nous le faire vivre dans une écriture inimitable, que ce soit Bleu de chauffe, ou Quartier charogne. Et quand il dénonce l’inhumanité du monde carcéral, il sait de quoi il parle. Une langue qui paraît “populaire”, en fait très travaillée : un vrai écrivain.

 

PATRICK BARD : Photojournaliste, écrivain-voyageur, romancier très prolifique, il a notamment écrit sur la banlieue, les routes et les frontières. Depuis 2008, il travaille sur la problématique de l’eau et les peuples autochtones des Amériques. Son premier roman La frontière (2002), a reçu le prix Michel Lebrun, le prix Brigada 21 et le Prix Ancres Noires. Orphelins de sang (2010), le dernier roman de Patrick Bard, a été récompensé par le prix Sang d’encre des Lycéens 2010 et le Prix Lion Noir 2011.

 

DOMINIQUE MANOTTI - La grande dame du polar noir nous fait le plaisir de revenir cette année. Depuis Sombre sentier (1995) elle nous plonge sans concession dans les dérives de notre société par des romans où les protagonistes ne sont, en définitive, que des marionnettes manipulées, et qui se veulent parfois manipulatrices. La folie du fric gangrenant jusqu’à l’Etat, les exactions de la BAC (Bien connu des services de police, 2011), tout y passe. Elle a obtenu le Grand Prix de la littérature policière en 2011 pour L’honorable société.

 

 

Retour à l'accueil