Mymi DOINET a beaucoup publié dans les collections Premières lectures et Premiers romans, elle sait comment faire du livre, pour les plus jeunes, une ouverture sur la vie. Des balades dans les plus grandes capitales en compagnie de la Tour Eiffel, aux enquêtes d'Anouk et Benji en passant par Les animaux de Lou, les jeunes lecteurs apprécient ses fictions aux héros espiègles et dialogues pétillants. Son dernier roman a pour cadre ... un salon du live où se déroulent de bien étranges évènements !

 

Patrice FRANCESCHI est un « écrivain tout terrain ». Un baroudeur, qui sait que le voyage ne vaut que par la réflexion qu’il permet. Mourir pour Kobané, remarquable essai sur la lutte des Kurdes chrétiens de Syrie, a attiré sur lui la lumière de la critique en 2015. Mais il est l’auteur de 24 livres, et autant de films, il a été le capitaine du trois-mâts La Boudeuse et multiplié les expéditions en mer, dans les airs et sur terre. Grand engagé dans les missions humanitaires, il fait aussi partie des Écrivains de marine.

 

Hélène GESTERN revient avec un pari osé et parfaitement réussi. Une femme d’aujourd’hui est confrontée à la correspondance qu’échangent, aux pires moments de la guerre de 14 – 18, un poète et un photographe. Leurs lettres révèlent, mais plus encore cachent bien des horreurs indicibles que l’un et l’autre auraient préféré enfouir à jamais, sans doute. Que révèlent ces photos ? Quels autres trafics immondes seront dénoncés dans ce courrier ? Et tout l’art de la narratrice, qui nous a habitués aux douleurs de l’intime, est dans la portée universelle de ce roman.

Alain GOUTAL. Sa bibliographie, riche d’albums où il sait aussi bien assumer le rôle de scénariste que celui de dessinateur, est insuffisante pour rendre compte de sa puissance d’artiste. Son blog, peut-être, toujours impertinent et sachant viser les points sensibles ? Oui, mais « l’homme Alain » ne saurait se résumer à sa virtuosité graphique ou à son imagination. C’est plutôt dans l’engagement citoyen, au quotidien, quand il se sert du dessin pour alimenter une causerie familière autour des maladies de notre société.

Retour à l'accueil