Compte rendu du grignotage littéraire - jeudi 23 juin 2016

Compte rendu du grignotage littéraire des Escales de Binic

jeudi 23 juin 2016, au Vacanciel à Binic

Conférence « Dix voix de la poésie en Bretagne »

par Mérédith Le Dez et Paul Dirmeikis

Pour le dernier grignotage littéraire de la saison, Mérédith et Paul ont été invités à donner cette conférence à deux voix, voix parlée et voix chantée, qu’ils ont créée à l’occasion de leur invitation au Festival de poésie de Jérémie en Haïti en septembre 2014. Il s’agit d’un parcours poétique représentatif, mais forcément subjectif et non exhaustif, porteur de voix d’hommes et de femmes du XIXème siècle à nos jours, ancrés de diverses manières dans le territoire breton.

Cette conférence a alterné la présentation de chaque poète avec des repères biographiques et bibliographiques, et un choix de textes soit dits par Mérédith, soit chantés par Paul sur des musiques de sa composition.

En voici un compte rendu très résumé :

Anne Bihan, née en 1955 en Loire-Atlantique, a été marquée par son expérience de la vie en Nouvelle Calédonie. Elle est l’auteur d’une œuvre théâtrale et poétique.

Lecture de deux textes, extraits de Ton ventre est l’océan, paru en 2011 chez Bruno Doucey.

Tristan Corbière (1845-1875). Il doit sa reconnaissance posthume à Paul Verlaine, qui l’intégra dans son recueil Les Poètes maudits, en compagnie notamment de Rimbaud et Mallarmé.

Deux textes chantés : Rondel, et Paria, extraits de Les Amours jaunes

Heather Dohollau, née en 1925 au Pays de Galle, a longtemps vécu sur l’île de Bréhat puis à Saint Brieuc. Elle est l’auteur d’une importante œuvre poétique intégralement publiée par Yves Prié aux éditions Folle Avoine.

Lecture de trois textes, extraits de Le Dit des couleurs, paru en 2003.

Armand Robin (1912-1961) fut un poète au parcours atypique. Issu d’une famille de paysans du Centre-Bretagne, il a fait une carrière de journaliste connu pour ses bulletins consignant ses écoutes nocturnes de radios étrangères que lui permettait son impressionnante connaissance des langues.

Deux textes chantés : L’Illettré, extrait de Le Monde d’une voix et La Nuit, extrait de Ma vie sans moi.

Lydia Padellec, née en 1976, est installée dans le Morbihan. Elle anime des ateliers d’écriture, organise des Rencontres Poétiques, et a créé une maison d’édition de livres d’artistes en parallèle à son propre travail d’écriture.

Lecture de quelques extraits de son premier livre de poésie : La Maison morcelée, publié en 2011 aux éditions Le Bruit des autres.

Angèle Vannier (1917-1980). La poésie d’Angèle Vannier, imprégnée des contes et légendes celtiques se caractérise par un appel vers l’inconnu et l’inconscient, parfois collectif, et offre une profusion de sensations mariées à des images surprenantes et magiques, nées dans la nuit où elle vécut.

Deux textes chantés : Je me suis exilée, et Si je plante, tous deux extraits de Poèmes choisis, aux éditions Rougerie.

Yves Prié, éditeur et poète, est né en Ille-et-Vilaine en 1949. Il a fondé les éditions Folle Avoine en 1981. « Au jour le jour se dégage de la gangue une parole ténue qu’il faut porter au creux des étés fertiles ».

Lecture de textes extraits de Passage des amers, publié en 2007.

Paol Keineg est né dans le Finistère en 1944. D’abord enseignant, il a longtemps vécu aux États-Unis avant de revenir s’installer dans son village natal où il continue d’écrire.

Deux textes chantés : un extrait de Le poème du pays qui a faim (éditions P.J. Oswald), et Les enfants viennent me voir, extrait de Les trucs sont démolis, aux éditions Obsidiane.

Laure Morali, née en 1972, a grandi à Saint-Jacut-de-la-Mer avant de s’installer à Montréal.

Lecture de deux poèmes extraits de son dernier recueil, Orange sanguine, paru en France en 2015 aux éditions La Passe du vent.

Après avoir ainsi porté la voix d’autres poètes, Mérédith et Paul ont été invités à poursuivre en présentant leur propre travail.

Mérédith a lu un poème de Paul, extrait de L’Anneau des frontières (L’Eveilleur, 2012). Paul a chanté J’ai construit une maison, un poème de Mérédith extrait de Quatre chevaux de hasard (Folle Avoine, 2015) qu’il a mis en musique et enregistré sur son dernier CD.

Mérédith a ensuite lu un de ses poèmes récents inédits et Paul a chanté L’Été, extrait de Les Belles Choses (L’Eveilleur, 2014)

Pour terminer, les participants à la soirée ont été invités à présenter un texte de leur choix.

Gérard Gautier a ainsi lu L’Hermine, et Dans le regard, deux extraits de son recueil Errances choisies, paru aux éditions L’Echarpe.

Michèle Héloury a choisi un texte d’Anjela Duval, extrait de Poèmes de jour et poèmes de nuit (éditions P.J. Oswald).

Bran du a chanté un poème de sa composition, à retrouver sur son site http://www.lesditsducorbeaunoir.com, parmi de nombreux autres textes et articles.

Eleanor a conclu par la lecture d’un second poème de Bran du.

Ce dernier rendez-vous de la saison nous a permis de belles découvertes poétiques et des rencontres chaleureuses. L’accueil de notre hôte du Vacanciel, Robin Parmentier, n’est pas pour rien dans la réussite de la soirée : il nous a régalés d’un grignotage particulièrement soigné. Merci à lui.

Et un grand merci à vous, participants des grignotages, pour votre curiosité, pour la qualité de votre écoute et les échanges qui se renforcent au fil du temps.

Je vous souhaite de très bonnes vacances d’été et vous invite à guetter le programme de la saison prochaine.

À très bientôt. Bien amicalement,

Corinne Dirmeikis

Retour à l'accueil