Auteurs invités (10)

Emmanuel Rimbert relate en un journal fin, lettré, parfois désabusé et ironique, sa vie quotidienne de diplomate « en exil ». Embarqué malgré lui dans les turbulences de l’après-Kadhafi en Lybie, il se raccroche à la lecture de ses auteurs cultes : Gide, Pessoa, Flaubert, pour échapper au bruit assourdissant des armes.

Aude Samama a débuté par une histoire de tueur, avec, déjà, des planches en peinture, une technique qu’elle gardera au fil de ses albums. Les deux derniers parus mettent en jeu des destinées hors norme : celles du boxeur Young Perez et de l’actrice Mireille Balin, pendant la guerre 39-45 (A l’ombre de la gloire) et celle de Martin Eden, alter ego de Jack London. De magnifiques portraits où chaque case est imprégnée d’humanité.

Alexandre Seurat s’est lancé dans l’écriture par nécessité morale. Si les faits divers nous atteignent tous, le cas sordide de maltraitance parentale, sur une fillette de huit ans, l’a obsédé au point qu’il doive s’en libérer par l’écriture. Et La Maladroite nous touche, tous, parce qu’il sait traiter son émotion en la maintenant à distance, à travers des monologues pudiques et poignants, un récit au style sobre et maîtrisé.

Roselyne Sévenou-Quéré écrit pour les enfants des histoires dont les héros sont inattendus. Par exemple Henri, le loup débonnaire et buveur de tisane, qui organise un guet-apens pour libérer des poules promises à l’abattoir. Ou Georges, le chien qui s’ennuie dans sa niche en bois. Quant à savoir pourquoi et comment va exploser le bocal d’Aristide, le poisson rouge…

Retour à l'accueil