Grignotage littéraire du 30 avril : pour les absents...

Le sujet était « Dialogues en tous genres », et c’est au Vacanciel que nous avons été accueillis pour une grignote de luxe, face à la mer, surplombant la plage de la Banche. Un grand merci à Robin Parmentier, pour ses petits feuilletés, ses légumes croquants et son accueil chaleureux.

Vincent Flochel a ponctué la soirée d’interventions en forme de quizz-cinéma : des dialogues - forcément - dont nous nous sommes efforcés de retrouver le film d’origine. Avec un certain succès, il faut bien le dire. A vous de jouer ! (Les réponses en fin de page)

Quizz - 1

- En tout cas, ils peuvent me tuer, je ne parlerai pas !
- Mais moi non plus, ils peuvent vous tuer, je ne parlerai pas !
- Ah, je savais qu’on pouvait compter sur vous…

Dominique Luette et Mireille Blondel ont démarré la soirée avec une lecture à deux voix d’un extrait des Diablogues, de Roland Dubillard, Nostalgie. Les Diablogues, pièces de théâtre courtes, à l’humour absurde et déroutant, que Mireille et Dominique ont fait vivre avec beaucoup de brio.

Aimée Arros a choisi de nous présenter des Paroles Zen trouvées dans les Carnets de sagesse publiés chez Albin Michel. Elle nous en a lu quelques unes, égrenées comme autant de petites perles au fil de la soirée.

Mérédith Le Dez nous a offert une lecture remarquable d’un extrait de Je suis la vieille dame du libraire, un texte de François Perche : une voix sans réponse, sans ponctuation, qui ressasse et se répand à bout de souffle dans un espace étiré. A découvrir sans tarder.

Quizz - 2

- Tu m’as dit “Je t’aime”, je t’ai dit “Attends”. J’allais dire “Prends-moi”, tu m’as dit “Va-t-en”.

Françoise Gehannin a présenté un extrait des Caractères de La Bruyère : Irène et Esculape. A Irène qui se plaint de toutes sortes de maux, réels ou imaginaires, Esculape répond avec un bon sens imparable (Sa vue baisse ? Qu’elle porte des lunettes !)

Quizz - 3

- Si vous n’aimez pas la mer… Si vous n’aimez pas la montagne… Si vous n’aimez pas la ville… Allez vous faire foutre !

Corinne Dirmeikis a lu, en duo avec Mérédith Le Dez, un poème de Charles Baudelaire : L’étranger.

" (...) - Eh ! Qu'aimes-tu donc, extraordinaire étranger ?

- J'aime les nuages... les nuages qui passent... là-bas... là-bas... les merveilleux nuages ! "

Robert Blondel a sollicité Vincent Flochel pour lui donner la réplique dans un extrait de La guerre de Troie n’aura pas lieu, de Jean Giraudoux.

Pour rester dans les grands classiques, Françoise Gehannin a lu un extrait de Jacques le fataliste et son maître, de Denis Diderot.

Quizz -4

- J’ai entendu une rumeur… Que tu avais été mordu par un cobra royal ?
- Oui, c’est vrai… Mais après cinq jours de longue agonie… le cobra est mort.

Mireille Blondel et Dominique Luette nous ont régalés d’un second texte de Roland Dubillard, toujours extrait des Diablogues : Marée montante.

Mérédith Le Dez a lu un autre passage de Je suis la vieille dame du libraire.

Françoise Gehannin a présenté un extrait de Pour un oui, pour un non, de Nathalie Sarraute.

Quizz -5

- Ne fais pas l’idiot, Alphonse. Tu es un très bon acteur, le travail marche bien. Je sais, il y a la vie privée, mais la vie privée, elle est boiteuse pour tout le monde. Les films sont plus harmonieux que la vie, Alphonse : il n’y a pas d’embouteillages dans les films, il n’y a pas de temps mort. Les films avancent comme des trains, tu comprends ? Comme des trains dans la nuit. Les gens comme toi, comme moi, tu le sais bien, on est faits pour être heureux dans le travail, dans notre travail de cinéma.

Vincent Flochel a terminé la soirée en proposant à Aimée Arros de répondre à ses phrases inachevées : Finissez vos phrases, de Jean Tardieu, dans La comédie du langage. Ou l’éclatante démonstration que l’on peut parfaitement suivre une conversation - même subtile - dans laquelle manquent beaucoup de mots.

Solution des quizz :

1 - Louis de Funès et Bourvil dans La Grande Vadrouille de Gérard Oury, 1966

2 - Jeanne Moreau dans Jules et Jim de François Truffaut, 1962

3 - Jean-Paul Belmondo dans A bout de souffle de Jean-Luc Godard, 1959

4 - Sylvester Stallone et Chuck Norris dans The Expendables 2 de Simon West, 2012

5 - François Truffaut s’adressant à Jean-Pierre Léaud, dans La Nuit américaine de François Truffaut, 1973

Ces Dialogues en tous genres nous ont permis de nous retrouver pour une soirée joyeuse et riche, avec comme souvent, une belle combinaison de textes classiques et contemporains. Merci à Vincent pour l’idée du quizz-cinéma, et à tous les participants pour leurs recherches, leurs idées, leurs interventions, leur écoute.

Rendez-vous le jeudi 28 mai pour une nouvelle soirée, intitulée " La correspondance, un genre à part entière. " Ce sera au restaurant La Moana, rue Joffre.

Retour à l'accueil